Affaire Ferrand : le minimum est une enquête !

share on:

Affaire Ferrand : le minimum est une enquête !

Si vous n’avez pas suivi, en deux mots, Ferrand, président « bénévole » d’une mutuelle, a fait attribuer un marché à sa compagne par celle-ci, obtenant plus de 500 000 € de plus-values. Sa compagne n’avait investi que 100 € et devenait, ainsi, millionnaire par un simple tour de passe-passe. Aujourd’hui, nouveau témoignage accablant : l’ancien bâtonnier de Brest témoigne que le contrat « d’achat conditionnel » des immeubles ensuite loués à la mutuelle était, au début, au nom de Ferrand.

Ainsi, Ferrand a tout organisé pour enrichir scandaleusement sa compagne. C’est comme cela qu’il conçoit le service bénévole d’une mutuelle ?

Ce même Ferrand qui employait son fils à l’Assemblée. Ce même Ferrand qui menait la charge « pour la moralité » et qui pourfendait Fillon.

Je pose la question : monsieur Macron a réussi à passer entre les mailles du filet, il n’y a eu aucune enquête sur les millions *disparus*, aucune enquête sur les fonds de Bercy utilisés apparemment au profit de sa campagne électorale : 120 000 € de dîners (livre enquête : Dans l’enfer de Bercy) ou les 380 000 € dépensés en une seule soirée à Bercy pour entretenir ceux qui, sûrement, vont l’appuyer par leurs réseaux et leurs dons pour sa campagne. Monsieur Macron, après avoir évité toute enquête sur vos propres affaires, allez-vous, avec Mr Bayrou, protéger votre ami Ferrand ?

Nous sommes en pleines législatives et je suis candidat à Orléans… une autre petite question aux autres candidats : si vous lancez une soirée à 380 000 € où vous recevez des électeurs et donateurs potentiels juste avant de lancer votre mouvement et votre campagne officielle, vous vous posez la question d’intégrer cette soirée à vos comptes de campagne ? J’espère !
Et si, en plus, l’argent qui finance cette soirée est obtenu sur les fonds publics, cela sent à plein nez le détournement de fonds, la loi électorale sur le financement des campagnes bafouée !

Mais ce n’est pas par ce *petit* « détournement » que l’élection a été volée. Bien plutôt par l’acharnement judiciaire et médiatique permanent envers les opposants de Macron. Et uniquement envers ses opposants. Afin de faire perdre à Fillon quelques centaines de milliers de voix, suffisant pour prendre le pouvoir dans cette élection, de facto, à un seul tour, Marine n’ayant jamais eu aucune chance.

L’absence d’enquête sur Ferrand jette une lumière sombre sur le mouvement « en marche » vers la corruption… Est-ce un mouvement colonisé par des imitateurs du banquier Rothschild, prêts à toutes les combines pour arriver au pouvoir tant qu’elles ne sont pas repérées ? Un club où les ambitieux se protègent mutuellement en attaquant les autres mais en se protégeant de toute enquête ?

L’absence d’enquête sur Ferrand jette le discrédit sur toute la campagne présidentielle, les manigances des complices qui ont porté un banquier au pouvoir.

David


David van Hemelryck, porte-parole du collectif Tout Sauf Macron, pilote de la banderole Hollande Démission et du drapeau tricolore de 40 mètres, est candidat aux législatives à Orléans [2e Loiret]. Il invite tous les Loirétains à venir échanger avec lui mardi 30 mai au soir. Rendez-vous place du Martroi à 19 h 45, puis sur inscription [david@macron-degage.fr] au café Studio 16 à 20 h. Il évoquera l’affaire Ferrand, l’opposition à Macron, et exposera ses valeurs profondes dans un « coming out politique »

Inscription au Cafe par mail ou sur https://www.facebook.com/events/442961876096369??ti=ia

L’affaire Ferrand est une affaire Macron

4 Comments

  1. Absolument d’accord. Ces pourris qui nous pillent depuis si longtemps, et le « meilleurs » est à venir avec Macron, doivent dégager illico, être emprisonnés et leur fric sale redistribué aux citoyens. Je soutiens votre action et elle doit continuer.
    Sauf que que sommes en République, bananière, c’est le régime de la corruption par excellence. Et je pense, malheureusement, que rien n’aboutira (j’aimerais me tromper) car savez-vous que Hollande a fait voter une loi, décret du 5 décembre 2016, dans lequel est abolie la séparation des pouvoirs, ce qui veut dire que le pouvoir judiciaire n’est plus indépendant mais doit rendre des comptes à l’éxécutif…ça s’appelle une dictature.
    Mais battons-nous pour les virer ! !

  2. courage, il faut détrôner le roi Macron c’est devenu essentiel. On nous a volé les présidentielles ne nous laissons pas voler les législatives

  3. Monsieur,
    Je suis persuadé que la plus grosse affaire Macron concerne le bonus « évaporé » qu’il a forcément reçu de Rothschild pour sa gestion victorieuse du deal à 9 milliards Nestlé/Pfizer en tant que « keyman »; à côté de cela les autres « problèmes » paraîtront du « pipi de sansonnet ». C’est là qu’il faut creuser.

  4. totalement d accord!! macron ferrand bayrou de sarnez les escrocs au pouvoir c est scandaleux impardonnable d avoir agit contre le candidat de la droite avec l aide des BFMTV barbier newmann et compagnie des degoutants journalistes qui en parlant d affaires d argent ne pensent qu a une chose garder la leurs privileges ne donnons surtout pas de majorite a cette equipe qui va continuer comme hollande a nous matraquer d impots il en est encore temps sinon c est foutu pour cinq ans !!!

Leave a Response